News

Anne-Marie Mes-Masson et Diane Provencher démontrent le rôle essentiel de la protéine Ran dans la mobilité des cellules cancéreuses.

Photo -

Anne-Marie Mes-Masson et Diane Provencher, chercheures au CRCHUM et membres de l’Institut du cancer de Montréal, ont publié une étude  dans Nature Communications qui démontre le rôle fondamental que joue une protéine appelée Ran dans la mobilité des cellules du cancer de l’ovaire. Elles ont démontré que ces cellules ne peuvent pas migrer vers des sites cancéreux sans l’aide de Ran. 

Lire la nouvelle : https://bit.ly/2SoyrRV

 

Nouvelles