Dr Simon Turcotte, M.D., M.Sc.

Professeur Adjoint et chercheur;
Département de chirurgie;
Université de Montréal, Service de chirurgie hépatobiliaire et
pancréatique du CHUM, CRCHUM et Institut du cancer de Montréal

 

Mots clés : Immunologie et immunothérapie du cancer, immuno-oncologie, transfert adoptif de lymphocytes T, tumeurs solides, cancers gastro-intestinaux, profilage immunoligique, biomarqueurs, lymphocytes T réactifs, antigènes tumoraux, néoantigènes

 

 

Contact :

simon.turcotte.1@umontreal.ca

Bureau: 514-890-8000 x.35328

2003, M.D., Université de Montréal, Faculté de Médecine

2008, M.Sc. Sciences biomédicales, Université de Montréal, Faculté de Médecine, Laboratoire du Dr Réjean Lapointe

2009, Études médicales post-doctorales, Chirurgie générale, Université de Montréal, Faculté de Médecine

2012, Recherche post-doctorale et fellowship de chirurgie oncologique, Surgery Branch, National Cancer Institute, Bethesda, MD, États-Unis, Laboratoire du Dr Steven A. Rosenberg. 

2013, Fellowship en chirurgie oncologique hépato-biliaire et pancréatiquepost-doctorale, Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New york, NY, États-Unis

2015-2017  FRQS Chercheur boursier clinicien : Junior 1

  • 2016-19 (co-PI) Institut du cancer de Montréal (Project Grant)
    "Initiating the CHUM Adaptive T cell immunotherapy program"

  • 2016-18 (PI) Bristol-Myers Squibb (Non-Clinical Research Grant)
    "Defining the molecular determinants of T cell-reactive and non-reactive colorectal cancer liver metastases to overcome resistance to T cell-based immunotherapy"

  • 2016-18 (co-PI) Biotherapeutics for Cancer Treatment - BioCanRx (Catalyst projects)
    "Recombinant TCRs and petide-MHC antibodies to target KRAS hotspot mutations in pancreatic cancer

  • 2015-19 (PI) Fond de recherche Santé -Québec - Junior 1 (Clinical Research Scholar Research Grant)
    "Therapeutic potential of metastatic colon cancer immune recognition"

  • 2014-17 (PI) Canadian Cancer Society Research Institute (Innovation Grant)
    "Harnessing the mutation-reactive T-cell response against metastatic colorectal cancer"

  • 2013-17 (PI) Institut du cancer de Montréal (Fonds de démarrage - Rapatriement de cerveaux)
    "Reconnaissance immunitaire des cancers gastro-intestinaux"

 

Prix et récompenses

2013  Junior Investigator Grant Panel Travel Award, Canadian Cancer Society Research Institute (CCSRI)

2012  Bourse de fellowship du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM)

2011 Bourse de fellowship du Centre hospitalier de l’Université de Montréal 

2010 Bourse de fellowship du Centre hospitalier de l’Université de Montréal 

2009 Bourse de fellowship du Centre hospitalier de l’Université de Montréal 

2009 Best Scientific Oral Presentation, 5th annual scientific meeting, Canadian Society for Surgical Oncology (CSSO)

2009 Meilleure présentation scientifique, Journées scientifiques du Département de chirurgie de l’Université de Montréal 

2008 Prix de visibilité, Associale médicale du Québec

2007 Resident Research Prize, Canadian Society for Clinical Investigation/Canadian Institutes of Health Research

2007 Meilleure présentation scientifique, congrès annuel de l’Association québécoise de chirurgie

2007 Soutien pour participer au congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology, Département de chirurgie de l’Université de Montréal

2006 Soutien pour la Maîtrtise, Département de chirurgie de l’Université de Montréal

2006 Prix Georges-Étienne Cartier, Département de chirurgie de l’Université de Montréal

2005 Meilleure présentation scientifique du Fond de la recherche en santé du Québec (FRSQ).  Journée annuelle de la recherche du  Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CR-CHUM)

2005 Bourse Canderel - Institut du cancer de Montréal pour la Maîtrise

2005 Prix d’excellence pour la Maîtrise, Programme des sciences biomédicales, Université de Montréal et CR-CHUM

2004 Prix de reconnaissance d’un médecin résident, Association des médecins de langue française de Canada (AMLFC)

Reconnaissance immunitaire des cancers gastrointestinaux 

De nouveaux traitements doivent être conçus pour améliorer la survie des personnes atteintes de cancers gastro-intestinaux (GI), tels ceux du foie, du pancréas et du colon, qui demeurent léthaux malgré les progrès thérapeutiques des dernières décennies.

 

L’immunothérapie du cancer représente une percée majeure dans le traitement du cancer. Ce traitement repose sur la réactivation du système immunitaire d’une personne, notamment de cellules appelées lymphocytes T, pour éliminer les cellules cancéreuses. Le Dr Turcotte a démontré que des lymphocytes T peuvent reconnaître les cancers GI. Toutefois, ces cellules ne semblent pas assez fréquentes et fonctionnelles en absence d’interventions immunothérapeutiques.

 

Les objectifs généraux de l’équipe du Dr Turcotte sont de développer des immunothérapies efficaces contre les cancers GI en :

 

a) définissant une taxonomie tumorale basée sur des traits immunologiques qui permettront de sélectionner les patients susceptibles de répondre aux immunothérapies;

 

b) découvrant de nouvelles voies de signalisation immunosuppressives intra-tumorales qui pourront être ciblées afin de revigorer les lymphocytes T réactifs aux tumeurs;

 

c) découvrant de nouveaux types d’antigènes tumoraux reconnus par les lymphocytes T et pouvant être ciblés par des immunothérapies personnalisées.

 

L’équipe utilise des technologies de séquençage à haut débit de même que des essais biologiques afin de valider leurs découvertes. Ces recherches sont possibles grâce aux spécimens biologiques des patients qui contribuent la Banque d’échantillons de sang et de tissus et base de données cliniques associées à des fins de recherche sur les cancers colorectaux, hépatobiliaires et pancréatiques du CHUM.

Projets en cours et techniques utilisées :

  1. Taxonomie immunologique des métastases hépatiques de cancers colorectaux (CCR). Les CCR sont la deuxième cause de décès liés au cancer dans les pays occidentaux. Nous étudions par séquençage génomique et protéomique 400 métastases de CCR prélevées chez 230 patients, afin de définir des sous-groupes de patients ayant des CRC plus/moins immunogéniques et d’identifier les voies immunosuppressives impliquées.

     

    • « Tissue microarrays » et séquençage d’ARN

    • Immunofluorescence multiplexe

    • Essais de gains/pertes de fonction de lymphocytes T

  2. Identification de mutations génétiques (néo-antigènes) pouvant être reconnues par des lymphocytes T infiltrant les métastases hépatiques de CCR. À quelle fréquence les lymphocytes T réactifs aux néo-antigènes peuvent-ils être isolés et utilisés pour le transfert adoptif de cellules chez les patients? Y a-t-il une justification pour le développement de vaccination personnalisée ciblant les néo-antigènes afin de prévenir les récidives de CCR?

     

    • Séquençage à haut débit (ARN, exome, peptides)

    • Utilisation de cellules présentatrices d’antigènes exprimant des néo-antigènes pour le criblage de lymphocytes T réactifs

    • Séquençage du récepteur de lymphocytes T

    • Caractérisation fonctionnelle des lymphocytes T par PCR multiplex (Fluidigm), sécrétion de cytokines (Mesoscale) et essais de lyse

  3. Construire un compendium de récepteurs de lymphocytes T (TCR) réactifs à la mutation du codon 12 de l’oncogène KRAS. KRAS est un gène fréquemment muté et responsable de la progression des cancers du pancréas et des CCR. Nous criblons les lymphocytes du sang et infiltrant les tumeurs de patients afin d’identifier des lymphocytes T réactifs au gène KRAS muté. L’objectif est de cloner autant de TCR réactifs à des épitopes KRAS mutés présentés dans le contexte d’autant de HLA de type I et II. Le but ultime est de permettre le développement du transfert adoptif de lymphocytes T modifiés génétiquement pour exprimer des TCR anti-KRAS muté, choisis en fonction des HLA des patients.

     

    • Séquençage de l’ARN tumoral pour identification de mutations KRAS

    • Utilisation de tétramères et cellules présentatrices d’antigènes exprimant KRAS muté afin de cribler pour des lymphocytes T réactifs

    • Clonage des TCR  

  4. Évaluation de la fréquence et la fonction de lymphocytes T infiltrant les tumeurs (TIL) CD4+ réactifs à des lignées tumorales autologues chez des patients atteints de cancers GI métastatiques. Peu d’études démontrent que les lymphocytes T auxiliaires CD4+ réactifs à des cancers épithéliaux communs sont générés spontanément in vivo chez l’humain. À l’aide de TIL autologues et de 13 lignées tumorales générées à partir de cancers GI, nous évaluons si les TIL CD4+ peuvent être exploités pour l’immunothérapie du cancer.

     

    • Détection in vitro, expansion et clonage de TIL CD4+ réactifs aux lignées tumorales

    • Clonage du TCR et caractérisation fonctionnelle de ces TIL CD4+


SITES CONNEXES : 

  1. Page CRCHUM  

  2. Research Gate

     


PLATEFORMES : 

  1. Responsable, Biobanque et base de données cliniques des cancers colorectaux, hépatobiliaires et pancréatiques du CHUM


Collaborateurs Pharmaceutiques : 

1. Mélissa Mathieu (Ph.D., stagiaire post-doctorale, melissa.mathieu@umontreal.ca) 

2. David Henault (Candidat M.Sc. david.henault@ umontreal.ca)

3. Sandy Pelletier (Agente de recherche, responsable scientifique programme transfert adoptif lympocytes T, sandy.pelletier@umontreal.ca)

4. Alexandre Paradis (M.Sc., technicien, alex.19.paradis@gmail.com)

5. Louise Rousseau (Technicienne et gestionnaire de données, louise.rousseau.chum@ssss.gouv.qc.ca)

6. Sophie Langevin (Gestionnaire de données, sophie.langevin.chum@ssss.gouv.qc.ca) 

  1. Tran E, Ahmadzadeh M, Lu YC, Gros A, Turcotte S, Robbins PF, Gartner JJ, Zheng Z, Li YF, Ray S, Wunderlich JR, Somerville RP, Rosenberg SA. Immunogenicity of somatic mutations in human gastrointestinal cancers. Science 2015;350:1387-90 

  2. Balachandran V, Arora A, Gonen M, Ito H, Turcotte S, Shia J, Viale A, Snoeren N, van Hooff SR, Borel Rinkes IH, Adam R, Kingham TP, Allen PJ, Dematteo RP, Jarnagin WR, D'Angelica MI. A validated prognostic multigene expression assay for overall survival in resected colorectal cancer liver metastases. Clin Cancer Res 2016;22:2575-2582

  3. Maker AV, Ito H, Mo Q, Weisenberg E, Qin LX, Turcotte S, Maithel SK, Shia J, Blumgart L, Fong Y, Jarnagin WR, Dematteo RP, D'Angelica MI. Genetic evidence that intratumoral T-cell proliferation and activation is associated with recurrence & survival in patients with resected colorectal liver metastases. Cancer Immunol Res 2015;3:380-8

  4. Tran E, Turcotte S, Gros A, Robbins PF, Lu W, Dudley ME, Wunderlich JR, Sommerville RP, Hogan K, Hinrichs CS, Parkhurst MR, Yang JC, Rosenberg SA. Cancer immunotherapy based on mutation-specific CD4+ T cells in a patient with metastatic epithelial cancer. Science 2014;344:641-5

  5. Gros A. Robbins PF, Yao X, Li YF, Turcotte S, Tran E, Wunderlich JR, Mixon A, Farid S, Dudley ME, Hanada K, Almeida JR, Darko S, Douek DC, Yang JC, Rosenberg SA.  PD-1 identifies the patient-specific CD8+ tumor-reactive repertoire infiltrating human tumors. J Clin Invest 2014;124:2246-59

  6. Turcotte S, Katz SC, Shia J, Jarnagin WR, Kingham TP, Allen PJ, Fong Y, D’Angelica MI, DeMatteo RP. Tumor MHC class I expression improves the prognostic value of T-cell density in resected colorectal liver metastases.Cancer Immunol Res 2014;2:530-7

  7. Turcotte S, Gros A, Tran E, Wunderlich JR, Lee C-CR, Phan GQ, Yang JC, Robbins PF, Dudley ME, Rosenberg SA. Tumor-reactive CD8+ T cells in metastatic gastrointestinal cancer refractory to chemotherapy. Clin Cancer Res 2014;20:331-43.

  8. Turcotte S, Gros A, Hogan K, Tran E, Hinrichs CS, Wunderlich JR, Dudley ME, Rosenberg SA. Phenotype and function of T cells infiltrating visceral metastases from gastrointestinal cancers and melanoma: implications for adoptive cell transfer therapy. J Immunol 2013;191:2217-25

  9. Gros A, Turcotte S, Wunderlich JR, Ahmadzadeh M, Dudley ME, Rosenberg SA. Myeloid cells obtained from the blood but not from the tumor can suppress T-cell proliferation in patients with melanoma.  Clin Cancer Res 2012;18:5212-23

  10. Turcotte S, Forget M-A, Beauseigle D, Nassif E, Lapointe R. PDEF overexpression is associated with nodal metastasis and hormone receptor positivity in invasive breast cancer. Neoplasia 2007;9:788-96

    Liste complète des publications dans “MyBiobliography